Gaby Mammone

Gaby Mammone

Ontario, Canada

Entrepreneure, maman et alliée à la cause.

La bonté, c’est bon!

Gaby Mammone croit que l’on peut créer des occasions d’être bon. Il suffit d’être aux aguets pour repérer et provoquer ces occasions. Sans rien attendre en retour. Elle appelle ce mouvement #BeAwareBeKind.

« J’ai toujours encouragé le bénévolat et voulu être au service des autres. »

« J’ai toujours encouragé le bénévolat et voulu être au service des autres. Je me suis fait plusieurs relations merveilleuses dans le milieu caritatif. J’ai donc pensé que je pourrais exploiter mes atouts pour mettre l’amour au cœur d’une entreprise. C’est comme ça que Kind Projects est né. Par l’intermédiaire de ce service, je peux aider les organisations à planifier leurs événements et activités de sensibilisation et à rédiger leurs demandes de subventions. C’est comme ça que tout a débuté. »

Gaby dit que la bonté est un baume qui favorise la guérison. Et qui l’a aidée à trouver un sens plus profond à sa SP.

« Je crois vraiment que la SP a donné un sens plus profond à ma vie. Je contemple ma vie et elle est parsemée de belles expériences. Bon nombre de ces expériences se sont produites parce que j’ai la SP. J’ai aidé des gens à bâtir des entreprises. J’ai fait de nombreuses conférences pour motiver les gens. Tout ça parce que j’avais la SP. Bien sûr, la SP n’a rien de drôle, mais il m’est arrivé tant de choses magnifiques grâce à elle. »

« Un jour, au lieu de me dire ‘pourquoi moi?’, j’ai commencé à me dire ‘pourquoi pas moi?’ »

Soulagée par le diagnostic

Cette mère de deux enfants se souvient qu’il a fallu plusieurs années avant que le diagnostic tombe.

« J’avais déjà des symptômes dans la mi-vingtaine. J’ai consulté plusieurs médecins. On m’avait dit que la SP était une possibilité. J’avais des picotements dans les pieds et des engourdissements dans les mains. Je perdais souvent l’équilibre et je tombais souvent. Je suis donc allée voir un autre spécialiste de la SP qui m’a fait passer toute une série de tests, encore et encore. J’avais 30 ans quand le diagnostic officiel est tombé. J’ai alors ressenti du soulagement, après toutes ces années sans savoir ce qui m’arrivait au juste. »

Au début, Gaby a caché son diagnostic à sa famille élargie et à ses collègues. Elle pensait qu’il serait plus facile de ne pas en parler. Mais elle a fini par réaliser que de le vivre en secret, c’était pire.

« Garder le silence me stressait énormément, et j’avais honte. Puis un jour, au lieu de me dire ‘pourquoi moi?’, j’ai commencé à me dire ‘pourquoi pas moi?’ C’est alors que mon attitude a changé : au lieu de m’apitoyer sur mon sort, j’ai décidé de tirer parti de mon expérience pour aider les autres. »

S’associer à une bonne cause

Gaby est une des productrices de la série documentaire The Social Movement, qui réunit des dirigeants d’entreprise, des investisseurs et des acteurs de changement à la recherche de solutions aux difficultés qui accablent le monde. 

« Chaque équipe composée de dix personnes se voit assigner une cause. Les équipes ont quatre jours pour trouver une solution d’affaires à leur cause respective. À la fin de cette période, les participants présentent leur plan d’affaires. Les investisseurs contribuent à bâtir les entreprises qui résoudront de véritables problèmes mondiaux. » 

« Je pense que tout le monde a un droit de parole et j’essaie d’être la voix des sans-voix. Chacun devrait être traité de manière juste et respectueuse. »

Cette série documentaire n’est qu’un des remarquables projets de Gaby. Mais tous ces projets ont en commun une bonne dose de philanthropie, et la volonté de donner la parole à ceux qui sont sans voix. 

« Je suis conférencière, animatrice d’atelier et accompagnatrice en gestion de carrière et en art oratoire. Mon créneau, c’est la diversité, l’inclusion et l’acceptation. L’accessibilité et la bonté comptent également plus que tout pour moi. Je pense que tout le monde a un droit de parole et j’essaie d’être la voix des sans-voix. Chacun devrait être traité de manière juste et respectueuse. Je suis fière de la conférence TEDx où j’ai raconté mon expérience de la SP, et en quoi la bienveillance m’a transformée. 

Ma SP. Je décide

« Je décide signifie que j’ai la SP. Mais les visages de la SP sont multiples. C’est à moi de lui imprimer le mien. Mon expérience de cette maladie est différente de celle des autres. Et ma façon de la gérer est également unique. J’ai décidé d’en parler. »

« Oui, j’ai la SP, mais les visages de la SP sont multiples. C’est à moi de lui imprimer le mien. »

« Quand je cachais mon diagnostic, je me faisais du mal. Je me racontais des histoires. Je me sentais honteuse et coupable. J’annulais des soirées avec mes amis à cause de mes symptômes. C’était difficile. Et ça l’est devenu encore plus quand mes amis se sont mis à me poser des questions. C’est à ce moment-là que j’ai appris à me soulager de mon secret. C’est très, très important de parler. Sans le crier sur les toits, il faut le dire à quelqu’un, que ce soit un ami, un collègue, un professeur ou un médecin. Il faut juste se décharger de ce poids. »

En prenant la décision de parler franchement de la SP, Gaby a trouvé un moyen de combattre les préjugés liés à cette maladie. Gaby est une des nombreuses personnes qui remettent en question ce que signifie de vivre avec la SP

Surveillez les symptômes de la SP

Comme les symptômes peuvent différer entre personnes, il faut en effectuer le suivi régulier.

Répondez au questionnaire Votre SP

Lire d’autres témoignages

PERSONNE NE CONNAÎT MIEUX LA SP QUE LES PERSONNES QUI EN SONT ATTEINTES. LISEZ LES TÉMOIGNAGES INSPIRANTS DE PERSONNES QUI RELÈVENT LE DÉFI DE LA SP.

Aidez votre médecin à surveiller tous vos symptômes

Faites une liste de vos symptômes en répondant au questionnaire Votre SP. Montrez vos réponses au médecin lors de votre prochain rendez-vous pour l’aider à concevoir un plan qui vous convient.

Répondez au questionnaire Votre SP

Confidentialité assurée. Vos réponses ne seront pas conservées sur nos serveurs.

Merci!

Votre message a bien été envoyé.

En cliquant sur un lien de cette page, vous acceptez que nous installions des témoins. Nous utilisons des témoins sur ce site afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur